Épisode 15 – Metta / Y a quelqu’un?

C’est fait! Les jours racourcissent. Mais l’été est loin d’être fini c’est tu clair? Marc va continuer à vister les Îles du Saint-Laurent et Nicola va apprendre du texte. En cette journée de la Saint-Han, on jase de l’app We Croak qui se charge de nous rappeler qu’on va mourir pour vivre mieux, du documentaire époustouflant Bagages, d’un homme qui se fait mettre à la porte par une intelligence artificielle, de la Journée parisienne du naturisme, et notre plat de résistance: l’Âme, fiction ou réalité? Soulignons ici la collaboration précieuse et trop cute du petit-fiston Florian Vachon au podcast.

Inscrivez-vous sur votre plateforme préférée

 âme   

 

 âme

Pour aller plus loin

  • Laurence au Café de la Mort à Bangkok (on en parlait dans l’épisode 5)

âme  âme

  • Comment ça va la mort? « Quand les gens apprennent qu’ils vont mourir, le temps qui leur reste est souvent le plus rempli d’amour, de prises de conscience et d’affection. » Très bel article sur une médecin qui a assisté des personnes en fin de vie.
  • We Croak.  Une App qui, chaque jour, vous envoie cinq invitations à des moments aléatoires pour arrêter et penser à la mort. Basé sur une croyance populaire Bhoutanaise disant que pour être une personne heureuse, il faut contempler la mort cinq fois par jour.
  • Bagages, un documentaire qui donne la parole à des adolescents nouvellement arrivés à Montréal. Par des ateliers d’art dramatique et des mises en scène théâtrales, ils font découvrir le récit de leur migration et de leur intégration. Malgré toute la fraîcheur de leur jeunesse, ils parlent de leur parcours avec une sagesse déconcertante, une émotion à faire chanceler les plus solides et une authenticité désarmante.
  • Mille naturistes sont attendus au bois de Vincennes.  Dimanche 24 juin, ce sera la première édition de la journée parisienne du naturisme à l’espace nudiste du bois de Vincennes, à l’est de Paris. L’occasion d’ouvrir une vitrine sur le naturisme urbain, en plein essor.
  • L’intelligence artificielle (suite). Man Was Fired By His Company’s AI System Due To Human Error, As Managers ‘Stood Powerless’.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.